Équipe scientifique

Le projet CONDÉ emploie quatre personnes à temps plein, pour une durée de trois ans. Vous retrouverez leurs CV respectifs à la page “À propos” ; voici quelques mots les concernant.

Pierre Larrivée

Formé à l’Université Laval et à l’Université de Strasbourg, Pierre Larrivée travaille sur l’interprétation de la grammaire. Il a publié ses travaux sur la négation, les indéfinis, les interrogatives et les axiologiques dans des revues comme Glossa, Lingua, Linguistics, Journal of PragmaticsEnglish Language and Linguistics et Journal of French Language Studies. Il se fonde sur des données provenant d’échanges spontanés, qui reflètent la compétence immédiate des locuteurs. Cette pratique l’a amené à développer et à rendre disponibles des corpus de données vernaculaires permettant de reconstruire l’histoire du français, démarche dans laquelle s’inscrit l’actuel projet CONDÉ. Il a travaillé à Aston University (Birmingham, Royaume Uni) et est Professeur à l’Université de Caen Normandie.

Mathieu Goux

Docteur en langue et littérature françaises, Mathieu Goux travaille sur la grammaire textuelle diachronique. Sa thèse de doctorat, intitulée Le Pronom-déterminant lequel en français préclassique et classique (1580-1720). De la langue au discours (à paraître), étudie la fabrique du texte à l’époque classique, et la façon dont la dynamique informationnelle de l’énoncé s’élabore grâce à divers outils linguistiques, notamment les anaphores, les conjonctions et les connecteurs. Il s’intéresse également à l’histoire du métalangage grammatical et à l’influence des paramètres génériques sur la textualité, d’où sa participation au projet CONDÉ. Il a enseigné à l’Université Lumière Lyon II et est post-doctorant à l’Université de Caen Normandie au sein du laboratoire CRISCO (EA 4255).

Zinaïda Geylikman

Docteure en linguistique et issue des formations à l’Université d’État de Saint-Pétersbourg, à Sorbonne Université et à l’École Pratique des Hautes Études, Zinaïda Geylikman travaille sur la sémantique des noms d’humains en français médiéval. Dans sa thèse de doctorat soutenue en 2017 et intitulée Étude sémantique de baron et chevalier (XIIe-XVe siècles) : essai de méthode pour les dénominations féodales (version abrégée sous presse), en combinant les approches de diverses théories sémantiques, elle a étudié le sens de deux noms d’humains centraux pour le vocabulaire féodal – baron et chevalier – et a démontré l’importance de la variation sémantique entre les divers types de discours en français médiéval. Elle s’est également intéressée aux noms d’humains envisagés sous l’angle de la pragmatique historique, et à ce titre a collaboré avec l’équipe CLESTHIA de l’Université Sorbonne Nouvelle pour le corpus de dialogues en français CoDiF. Elle a enseigné à Sorbonne Université et est post-doctorante à l’Université de Caen Normandie au sein du laboratoire CRISCO (EA 4255).

Gwenaëlle Callemein

Docteure en histoire du droit et des institutions, Gwenaëlle Callemein travaille essentiellement sur l’histoire du droit pénal et de la justice criminelle. Elle a soutenu en 2015 une thèse intitulée L’empoisonnement devant la justice criminelle française en application de l’édit sur les empoisonneurs (1682-1789). Elle a codirigé avec le Professeur S. Blot-Maccagnan l’ouvrage Du lieutenant criminel au juge d’instruction. Évolutions historiques et défis contemporains, publié en 2018 aux Presses Universitaires des Rennes. Elle s’est également intéressée à l’histoire du droit rural dans le cadre du Programme de recherche sur les institutions et le droit des anciens États de Savoie (PRIDAES). Gwenaëlle Callemein est ingénieure de recherche à l’Université de Rouen Normandie au sein du laboratoire CUREJ (EA 4703) pour le projet CONDÉ.

Suite à sa titularisation en septembre 2020, Gwenaëlle Callemein a quitté le projet et a été remplacée par Madame Prune Decoux.

Prune Decoux

Docteure en histoire du droit diplômée de l’Université de Bordeaux, Prune Decoux travaille sur la pensée juridique française. Dans sa thèse de doctorat, French Readings of Law Reviews – Les lectures américaines de la doctrine juridique française (1870-1945), elle mobilise certains outils issus des humanités numériques afin de remettre en question le concept traditionnel de “l’influence”, subie ou exercée par les juristes, concept qui cède sa place à une “circulation des idées” beaucoup plus active et connotée idéologiquement. Ses champs de recherche et d’intérêt couvrent également les mécanismes à l’œuvre dans les textualités du discours juridique, l’analyse relationnelle, la bibliométrie ou encore l’iconographie. Prune Decoux a enseigné à l’Université de Bordeaux et elle est désormais ingénieure de recherche à l’Université de Rouen Normandie au sein du laboratoire CUREJ (EA 4703) pour le projet CONDÉ.

Morgane Pica

Morgane Pica est issue d’une formation pluridisciplinaire. Elle a commencé par une licence de Lettres Modernes à la Sorbonne Nouvelle (Paris 3), puis s’est ensuite dirigée vers les Études Médiévales pour un Master de recherche, qui a abouti à deux mémoires littéraires sur l’Histoire des Lombards de Paul Diacre. C’est ensuite à l’École nationale des chartes qu’elle a rédigé un Master professionnel dans les Humanités Numériques, “Technologies numériques appliquées à l’histoire”, obtenu en septembre 2018, complétant ainsi ses formations en lettres, codicologie et médiévistique par la connaissance et la pratique de langages et techniques d’encodage (XML-TEI, XML-EAD, XSLT…), la création de sites web (HTML, CSS, JavaScript…) et la programmation en Python. En tant qu’ingénieure d’études du projet, Morgane Pica travaille actuellement à la définition et mise en place de la chaîne de numérisation des textes du projet pour permettre numérisation, encodage et édition du corpus par l’ensemble de l’équipe.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search